Flop·Roman

 » L’évangile selon Marie Madeleine » de Cristina Fallaras aux éditions Hervé Chopin

Un roman offert par mon amie Jessica que je remercie encore pour ce beau cadeau même si comme vous allez le voir, j’ai un avis tranché sur ce roman.

Pardon Jess 🙂

Dans ce roman, Cristina Fallaras entreprend de dresser un portrait de Marie Madeleine.

Longtemps mise de côté par l’Eglise qui était « gênée » que ce soit une femme qui occupe une place centrale auprès de Jésus (c’est peut-être d’ailleurs pour cela qu’on lui a collé la réputation de prostituée ) elle a été réhabilitée en 2016 par la pape qui a reconnu son rôle prépondérant en en faisant « l’apôtre des apôtres ».

L’autrice dresse ici un portrait de Marie Madeleine moderne. Trop moderne ?

Une modernité qui pourrait être intéressante si ce n’était pas à ce point « anachronique ».

On prête à Marie madeleine une voix bien trop moderne pour être crédible sans compter qu’elle a parfois une vision des autres et des paroles envers eux à la limite du respect, ce qui n’est en rien je crois du féminisme.

J’ai parfois eu le sentiment qu’elle prend les autres apôtres pour des c… !

Or en tout cas dans l’image que j’ai de Marie Madeleine, c’est une femme forte, hautement spirituelle, et respectueuse des autres. Je n’imagine pas qu’elle ait pu avoir cette place auprès de Jésus et ce haut niveau d’enseignement spirituel tout en étant aussi irrespectueuse des autres.

L’autrice fait du personnage de Marie madeleine une personne presque cynique, emplie de désir de vengeance et parfois hautaine envers ceux qui l’entoure, ce qui me met mal à l’aise.

Or rien ne me semble plus éloigné de la réalité, sans compter que le féminisme donné à voir ici est vindicatif.

Or nul besoin d’exagérer le trait ainsi car en soi, et vu le contexte de la société juive de l’époque, Marie Madeleine était déjà une femme extrêmement moderne pour son époque !  Et Jésus était probablement un précurseur pour l’époque en plaçant les femmes au même rang que les hommes auprès de lui!

J’ai eu aussi un problème avec la narration trop moderne pour le contexte historique, ça ne colle pas.

Alors certes ça reste un roman et de la fiction mais je n’ai pas accroché.

Ceci dit le grand mérite de ce roman a été de me relancer à fond sur le sujet Marie Madeleine 😂 j’ai vraiment envie d’acquérir plus de connaissances sur cette femme ne serait ce que pour intellectualiser pour quelles raisons la voir dépeinte ainsi dans ce roman m’a mis autant mal à l’aise. Si le personnage de Marie Madeleine vous intéresse je vous conseille absolument le merveilleux film Marie de Magdala avec Joaquin Phoenix et Rooney Mara. Un film merveilleux de sensibilité, de beauté et à mon sens nettement plus proche de l’idée que je me fais de Marie Madeleine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s