Roman

« Sankhara » de Frédérique Deghelt aux éditions Babel

🙏2001🙏

Hélène traverse une passe difficile dans le couple qu’elle forme avec Sébastien.
Elle est écrivain, lui journaliste, ils ont 2 enfants.

A la veille de la rentrée de septembre, Hélène quitte son mari et ses enfants pour une retraite silencieuse, un stage de méditation à la campagne.
Elle n’en dit rien à personne et un ami se charge simplement de donner à ses enfants une carte postale chaque jour.
Sébastien est perdu, en colère et ne comprend pas ce soudain silence.
Il est persuadé que sa femme est parti avec un amant.

Frédérique Deghelt alterne les points de vue de Hélène et de Sébastien à travers chaque chapitre.
On a comme 2 récits parallèles et presque opposés, à l’image de ce couple en train de se perdre.

Les chapitres consacrés à Hélène, femme perdue et épuisée, sont tout en lenteur.
Hélène apprend à prendre le temps, elle va à la rencontre du silence, des sensations, de l’acceptation de soi.
Quant à Sébastien, les chapitres sont tout en nervosité, en colère, en urgence. Comme pour illustrer que l’un et l’autre n’évoluent plus au même rythme.

J’ai été assez touchée par Hélène et sa quête de reconnexion à soi et à l’écoute de sa petite voix intérieure.

En revanche, j’ai gardé mes distances avec Sébastien.

Je dois avouer également ne pas avoir saisi exactement pourquoi l’autrice choisit d’inscrire son histoire précisément au moment du 11.09.2001, même si on comprend que les évènements amènent Sébastien, journaliste, à se remettre en question personnellement et professionnellement, comme si le soudain départ de sa femme ne suffisait pas à ce qu’il se pose les bonnes questions.

C’etait globalement un plaisir de retrouver la plume de Frédérique Deghelt mais j’avoue avoir préféré Les Brumes de l’apparence.
Ce roman m’a tenue légèrement en retrait, sûrement par son ancrage dans le réel. J’avais aimé la touche de magie Des brumes de l’apparence et probablement que je m’attendais à la retrouver ici.

Une lecture en demi teinte donc, mais qui ne me dissuade pas de continuer à découvrir cette autrice.

Un titre à me conseiller si tu la connais ?

3 commentaires sur “« Sankhara » de Frédérique Deghelt aux éditions Babel

  1. Une autrice qu’il va falloir que je relise, le seul que j’ai lu d’elle et il y a longtemps c’est : « La vie d’une autre » que j’ai adoré et que je compte aussi relire 🙂

    J’aime

Répondre à Mumu dans le bocage Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s