Roman

« Celui qui veille » de Louise Erdrich aux éditions Albin Michel

Pour qui s’intéresse à la question des indiens d’Amérique, Louise Erdrich est une autrice incontournable de la littérature amérindienne.

J’avais envie de la découvrir depuis longtemps et c’est chose faite grâce aux @editionsalbinmichel

Dans Celui qui veille, Louise Erdrich s’inspire de l’histoire de son grand père pour nous livrer un roman relatant une partie de l’histoire de son peuple.

Nous sommes en 1953 dans le Dakota du Nord.

Le gouvernement américain a pour projet de faire passer une loi visant à la termination des indiens.
Un terme un peu barbare visant à assimiler les indiens aux américains, ce qui aura pour conséquence de leur retirer non seulement les terres de leur réserves mais également les aides fédérales.

Conscient que cette loi menace les siens, Thomas, un veilleur de nuit dans la réserve de Turtle Mountain, va se battre pour en faire avorter le vote.

En parallèle, on suit la jeune Patrice (Pixie) dont la sœur Véra a disparu.
Elle décide de se rendre à Minneapolis à sa recherche.

Pour Pixie comme pour Thomas, une lutte commence pour la survie de leur famille et de leur tribu, un parcours douloureux et initiatique .

Je dois avouer que les 300 premières pages ont été inattendues.

Si le plume de l’autrice m’a rapidement convaincue, je trouvais les personnages et les histoires nombreuses et un sentiment de dispersion m’a rapidement envahie, allant jusqu’à la confusion.

Cependant les 240 suivantes m’ont totalement ferrée et ont fini par me séduire et me laisser sous le charme, ce qui est dû pour beaucoup aux personnages de Patrice, Vera et Wood mountain. Je me suis prise d’affection pour eux et ne pouvaient plus les quitter.

Cependant, je rejoins l’avis de certains avec qui j’ai échangé quelques mots au sujet de ce roman : pour qui pense lire un roman sur cette loi de termination et le combat des amérindiens, il restera largement sur sa faim, car ce sujet n’apparaît finalement qu’en filigrane.

Pour résumer, si ce roman ne me fait pas entrer d’office dans le club des fans de Louise Erdrich, il n’en reste pas moins qu’il me donne envie de découvrir d’autres titres de cette autrice.

2 commentaires sur “« Celui qui veille » de Louise Erdrich aux éditions Albin Michel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s