Coups de cœur

« Ghetto intérieur » de Santiago H. Amigorena aux éditions Folio

Quand j’ai ouvert ce roman, et malgré les avis unanimement élogieux qui entouraient cet ouvrage, je ne m’imaginais pas qu’en 177 pages seulement, l’auteur parviendrait à me plonger ainsi dans l’émotion, la révolte, la tristesse, l’interrogation.

Vincente vit à Buenos Aires.
Il est marié, a deux enfants et fait prospérer l’usine de meubles de son beau-père.
Tout va bien pour lui.
Du moins en apparence.
Car nous sommes en 1940.
Et Vincente est juif.
Si lui a décidé de partir pour Buenos Aires, sa mère et son frère sont restés en Europe, en Pologne.

Peu à peu, la peur et la culpabilité rongent Vincente.
Que deviennent les siens dans cette Europe à feu et à sang ?
Pourquoi a t il fui ?
Pourquoi ne pas avoir insisté davantage pour embarquer avec lui sa mère et son frère ?
Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Alors que des nouvelles toujours plus alarmantes lui parviennent de l’Europe, que les conditions de vie de sa mère dans le ghetto de Varsovie deviennent intolérables et que les premières informations sur l’existence de camps d’extermination se répandent, Vincente dévasté, tétanisé par la peur, l’effroi et la culpabilité s’enferme peu à peu dans son propre ghetto intérieur.

Un roman bouleversant qui au-delà de la question de la Shoah, interroge sur l’identité et l’exil.

Un roman essentiel. Nécessaire.

A lire absolument 

Un commentaire sur “« Ghetto intérieur » de Santiago H. Amigorena aux éditions Folio

Répondre à Céline Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s