Roman

« Le sortilège de Stellata » de Daniela Raimondi aux éditions Slatkine et compagnie

 » Italie, début du 20e siècle.

La famille Casadio voit sa vie changer à jamais : le fils, Giacomo, tombe amoureux d’une gitane, Viollca Toska, et décide de l’épouser.

À partir de ce moment, leurs descendants seront divisés en 2 branches : les rêveurs, aux yeux bleus et aux cheveux blonds de Giacomo, et les clairvoyants, qui ont les yeux sombres et les cheveux noirs de Viollca, ainsi que ses dons surnaturels.

Les Casadio vivront tous suspendus entre l’envie irrésistible de poursuivre leurs rêves et la peur des conséquences. En fin de compte, ils suivront leurs choix jusqu’à la fin, dictée soit par l’amour soit par la rébellion, par la soif de justice ou le désir de changer le monde. Surtout, ils suivront leur destin malgré la terrible prophétie que Viollca a lue dans les cartes par une nuit orageuse…« 

Un roman envoûtant comme savent si bien en dénicher les éditions slatkine & compagnie

Dès les 1eres pages, on est ensorcelé par les tribulations de cette famille auréolée de mystères et de charmes.

J’ai également pris plaisir à découvrir l’aspect historique de l’Italie et tout un pan de l’histoire que je ne connaissais pas de Garibaldi aux Brigades rouges.

(D’ailleurs dans ma pal, j’ai un ouvrage sur Garibaldi qui m’a toujours découragée jusque ici mais sur lequel je vais peut-être finalement me pencher).

Dans cette famille, la mort rôde autant que l’amour, le courage, l’audace, la persévérance et la volonté de protéger sa famille des mauvais sorts qui planent sur elle.

Au-delà de la famille de l’autrice, c’est toute une partie de ce peuple italien que nous découvrons dans son évolution à travers les siècles.

J’ai eu beaucoup de mal à lâcher cette belle fresque familiale et nationale qui émeut et fascine.

Un roman empreint du poids du destin, des croyances et des superstitions, du soleil italien, de la générosité, et de la lumière, mais surtout de l’amour.

Un mot qui semble avoir été inventé pour eux.

Seul bémol, il m’a manqué un petit truc, une étincelle, pour en faire un énorme coup de cœur. Je ne saurais pas l’expliquer exactement, probablement lié au fait qu’il m’a manqué quelques phrases fortes pour me ferrer définitivement.

Vous l’avez lu ?

3 commentaires sur “« Le sortilège de Stellata » de Daniela Raimondi aux éditions Slatkine et compagnie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s