Nature writing

« Le livre de Yaak » de Rick Bass aux éditions Gallmeister

Rick Bass nous parle de sa vallée du Yaak dans le Montana.

Il a élu domicile dans cet espace sauvage, un des derniers des USA.

Ses voisins sont des loups, des grizzlys, des cerfs et des coyotes.

Mais cet endroit jusqu’alors préservé est menacé, comme toute zone exploitable sur cette terre.

Avec sa plume, Rick Bass livre un combat : celui de préserver et de protéger cet espace sauvage à la biodiversité essentielle et fragile.

Il nous conte cette vallée sauvage, la beauté de ses paysages, le merveilleux ballet des espèces sauvages qui y vivent.

Rick Bass est un observateur hors pair de la Nature. Il a un regard à la fois scientifique par sa formation et poétique par son inclination.

Il nous explique que tout est imbriqué dans la nature, que nous ne sommes en rien Supérieur et que detruire les espaces sauvages revient à nous tuer à petit feu.

Un très beau texte, inspiré et inspirant, qui confirme Rick Bass comme un des plus brillant écrivain de nature writing des grands espaces américains, mais aussi comme un de ses plus grands défenseurs.

Tout au long du texte il se demande si sa plume peut  parvenir à préserver sa vallée, et toutes les vallées identiques.

Je ne sais pas si un livre peut changer le monde, mais force est de constater que celui de Rick Bass nous change nous, et nous donne envie de se battre à ses côtés pour la préservation des espaces sauvages.

Qui ici est un lecteur/lectrice de nature writing ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s