Coups de cœur·Roman·Témoignage/Biographie/Essai

« Kukum » de Michel Jean aux éditions Dépaysage

Alerte Coup de 💓

Merveilleuse découverte de l’auteur Michel Jean, célèbre journaliste au Quebec.

Dans ce roman, il nous présente son arrière-grand-mère Almanda.

C’est elle qui nous raconte son histoire, comme lors d’une veillée au coin du feu.

Almanda, jeune orpheline québécoise, est élevée par son oncle et sa tante. Paysans, ils destinent Almanda au travail des champs. Mais Almanda est jeune femme éprise de liberté qui sent qu’elle va étouffer dans cette vie étriquée.

Lorsque son chemin croise la route d’un jeune Innu, Thomas, elle épouse le jeune homme aussi bien que sa vie : celle du peuple des Innus de Pekuakami (actuel lac St Jean).

Almanda nous relate alors son acclimatation à cette vie traditionnelle en pleine nature, la chasse, la pêche, les rites et rituels, la vie en forêt, la communion avec la nature.

Mais l’histoire d’Amanda et de ce peuple Innus est aussi l’histoire de leur sédentarisation forcée.

Un roman splendide, baigné d’amour et de résilience, de liberté et d’apprentissage. On sent toute la bienveillance et la sagesse de  ces peuples autochtones qui vivaient en communion totale avec mère Nature.

Je me suis prise d’affection pour ce peuple, et pour chaque membre de cette famille, chacun si fort, si bienveillant, si sage. (Je vous l’avoue : j’ai même pleuré 3 fois).

Un merveilleux récit qui au-delà de la force des émotions transmises nous permet de mieux connaitre l’histoire de ces peuples autochtones de Québec chassés de leurs terres.

Un roman bouleversant sur la disparition d’un monde qui grâce à la plume délicate de Michel Jean reprend vie dans le cœur de chaque lecteur.

 » J’arrivais d’un monde où l’on estimait que l’humain, créé à l’image de Dieu, trônait au sommet de la pyramide de la vie. La nature offerte en cadeau devait être domptée. Et voilà que je me retrouvais dans un nouvel ordre des choses, où tous les êtres vivants étaient égaux et où l’homme n’était Supérieur à aucun autre être vivant. »

Un commentaire sur “« Kukum » de Michel Jean aux éditions Dépaysage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s