Coups de cœur·Nature writing

« Encabanée » de Gabrielle Filteau-Chiba aux éditions Le Mot et le Reste

 » Lassée de participer au cirque social qu’elle observe quotidiennement à Montréal, Anouk quitte son appartement pour une cabane rustique au Kamouraska, là où naissent les bélugas. Encabanée dans le plus rude des hivers, elle apprend à se détacher de son ancienne vie et renoue avec ses racines. Couper du bois, s’approvisionner en eau, dégager les chemins, les gestes du quotidien deviennent ceux de la survie. Débarrassée du superflu, accompagnée par quelques-uns de ses poètes essentiels et de sa marie-jeanne, elle se recentre, sur ses désirs, ses envies et apprivoise cahin-caha la terre des coyotes et les sublimes nuits glacées du Bas-Saint-Laurent. »

Tout est dit dans ce résumé et le livre est si court que je ne me risquerai pas à vous en dire plus.

J’ai été totalement conquise par ce petit roman. Il m’a offert un bol d’air frais, un moment de dépaysement et de retour aux choses simples, à l’écoute de ses envies et de sa survie.

Il m’a offert un moment suspendu, hors du temps. Un billet pour un voyage ressourçant.

Seul bémol : ce voyage était beaucoup, beaucoup trop court.

Trop court pour s’attacher totalement à Anouck et pour comprendre ses besoins et son objectif en venant dans cette cabane. Mais après tout, avons-nous vraiment besoin du pourquoi ?

Un court roman original et profondément ressourçant que je vous recommande chaudement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s