Roman

« La loi des hommes » de Wendall Utroi aux éditions Slatkine et Compagnie

 » Une plongée glaçante dans le Londres de l’époque victorienne

Jacques est homme à tout faire pour la mairie de Houtkerque, dans le Nord. Un jour, alors qu’il est chargé d’entretenir le cimetière du village, il découvre des mémoires, rédigées en anglais. Aidé par sa fille, il se met en tête de les traduire, et comprend que leur auteur est un inspecteur des mœurs de Scotland Yard ayant vécu en pleine époque victorienne.

L’aller-retour entêtant, entre hier et aujourd’hui, entre cette loi des hommes et les violences faites aux femmes.
 »

Je découvre l’auteur Wendall Utroi à travers son dernier roman : « La loi des Hommes ».

Nous suivons Jacques, un cantonnier du Nord de la France qui découvre un journal intime dans une sépulture. Il se plonge alors dans la lecture de l’enquête de J.Wallace Hardwell un enquêteur de Scotland Yard dans l’Angleterre du XIXe siècle.

Avec lui, nous plongeons dans la ville de Londres à l’époque de Jacques l’Éventreur. On découvre toute l’horreur de la pauvreté, de la traite des femmes (et même des enfants) pour satisfaire les instincts primaires les plus vils de la société londonienne. Entre pauvreté, perversion, complot et trahisons, on découvre que l’actualité et l’Histoire se rejoignent comme si la bassesse de l’âme humaine se perpétuait sans fin.

Grâce à l’auteur, j’ai découvert une période de l’Histoire de la société londonienne que je ne connaissais pas vraiment.

Il sait nous imprégner de l’aspect glauque, sombre et désespéré de cette période.

De ce côté, ça a été intéressant.

Pour le reste, je dois avouer ne pas avoir réussi à m’attacher aux personnages. De plus, j’ai été surprise de la grande différence de « qualité » entre la partie décrivant le passé et celle décrivant le présent. De ce point de vue, ça été une vraie déception.

Je finirai sur un point positif, en soulignant que l’auteur fait un pont intelligent entre le passé et le présent (c’est à la fin, donc je ne vous divulgâcherai rien) qui donne un éclairage intéressant.

Pour conclure ce fût donc une découverte en demi-teinte.

Qui connait Wendall Utroi ici ?

Belle journée amis lecteurs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s