Roman

« La Science de l’esquive » de Nicolas Maleski aux éditions Harper Collins Traversée

«  » Kamel Wozniak est en fuite. Locataire d’un meublé où pour rester invisible il faut se montrer habile, l’ancien boxeur sur ses gardes tente de se faire oublier le temps d’un été au vert. Mais de qui ? Et où s’arrête son plan B ? Difficile de disparaître dans une petite ville où un garçon comme lui, aux airs de desperado, n’est pas sans piquer les curiosités. »

Je suis entrée dans ce roman comme dans l’inconnue. Aucune connaissance de l’auteur, une nouvelle collection chez Harper Collins, une quatrième de couverture énigmatique. Je ne savais pas si j’allais vers de la littérature blanche ou noire, vers de la romance, du feel good, du noir ou du nature writing.

Mais quelle belle surprise !

Je me suis lentement laissé prendre au jeu de cette atmosphère à la fois énigmatique, sombre, et pourtant presque ressourçant, avant de devenir glaçante.

Kamel est un homme en fuite. On sait qu’il a fait quelque chose de mal, mais quoi ? Tout l’enjeu est là. Du moins, c’est ce qu’on croit. Est ce qu’il a tué, trahi, abandonné, menti ? Nous n’en savons rien. Nous savons juste que Kamel cherche la solitude dans un lieu retiré de tout et de tous.

Et pourtant, sa solitude sera vite très derrière lui. Entre une bande de jeunes voisins qui veulent réinventer la société, son propriétaire alcoolique en quête de liens et sa voisine énigmatique, Kamel s’entoure.

Lentement, on assiste à construction de la nouvelle vie de Kamel. Lentement, le voile se lève sur son passé. C’est donc ça son secret !

On croit souffler quand soudain, l’auteur nous brise à nouveau. Le récit bascule. Notre souffle est coupé.

Un roman prenant et dérangeant. L’auteur interroge notre société de consommation, nos introspections, nos compromis, nos contradictions, notre lumière et nos espoirs, tout autant que notre part d’ombre.

J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce roman tout en finesse, talentueux et dérangeant.

Le premier roman d’une nouvelle collection chez Harper Collins qui s’annonce surprenante et prometteuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s