Roman

"Le Sang des oliviers" de Alice Pasina

 » Victime d’un grave accident, Marinella, 70  ans, demande à ses trois enfants de la ramener dans le Sud de l’Italie, pays de sa naissance. Si elle doit mourir, c’est là et nulle part ailleurs qu’elle veut être enterrée.

Commence alors un voyage extraordinaire de la Lorraine jusqu’à son village natal sur la côte du Cilento. Là, leur mère reprend des forces, comme si le soleil de l’Italie la ramenait à la vie. Mais c’est sans compter le terrible secret que Marinella dissimule depuis des décennies.

Cinquante ans plut tôt, elle s’est enfuie avec son mari alors qu’un incendie ravageait le village. Pourquoi, dans le cimetière, une tombe porte-t-elle leur nom  ? Et pourquoi aucun villageois ne veut parler de cette histoire  ? En creusant dans le passé, les enfants vont réveiller de douloureux et bouleversants secrets… »

J’avais eu un vrai coup de cœur pour « Les Silences de Lucie » d’Alice Pasina, un roman très touchant et surprenant.

C’est donc avec plaisir que j’ai entamé son nouveau roman qui m’a gentiment été proposé par les éditions City.

Nous y suivons Marinella, 70 ans, qui a été victime d’un grave accident. Sentant la mort de près, elle demande à son mari et ses 3 enfants de la ramener dans son petit village de naissance dans le sud de l’Italie. S’ensuit un road trip familial rocambolesque, car si les parents vivent une belle histoire d’amour depuis 60 ans, les 3 enfants, très différents en caractère, se sont peu à peu éloignés les uns des autres. Au cours de cette aventure, la fratrie va apprendre à se ressouder. En Italie, Marinella reprend doucement vie, mais un secret de famille et de nombreux non-dits vont menacer le délicat équilibre familial retrouvé.

Malheureusement, je n’ai pas retrouvé ce qui m’avait tant séduite dans  » Les Silences de Lucie ». J’ai trouvé la plume moins profonde et sensible et si le personnage de Lucie m’avait émue aux larmes, ici, excepté le couple formé par Marinella et Antonio, que j’ai trouvé très touchant, je n’ai pas accroché aux personnages, qui m’ont semblé parfois un peu caricaturaux. Par son récit, l’auteure aborde pourtant des thèmes importants qui nous touchent tous plus ou moins. Chaque famille a ses secrets, chaque membre sa propre histoire et ses propres failles. Nous sommes tous susceptibles de nous retrouver, au moins un peu, dans chacun des personnages. Mais parfois, pour une raison plus ou moins déterminée, la magie n’opère pas et nous restons à distance.

Le road trip a été un peu trop rocambolesque à mon goût, me laissant parfois le sentiment de ne pas être assez crédible. Je ne savais plus si j’étais dans du feel good, de la saga familiale, du roman à suspense ou encore autre chose. Probablement un peu de tout ça. Loin de moi l’idée de vouloir classer un roman dans une case, je crois qu’un roman peut être tout ceci à la fois, mais ici, je me suis sentie perdue par les sujets abordés par l’auteur,

Il m’a donc manqué ce petit truc en plus pour accrocher à l’évolution des personnages et de leurs relations, et je suis complètement restée à distance malheureusement.

Pour achever ma déception, je dois avouer, bien que ce ne soit qu’anecdotique, que la jaquette choisie par la ME est décevante ( ça fait vraiment photo montage) et j’ai relevé plusieurs fautes d’impression ou de relecture qui, bien que minimes, ont achevé mon impression générale !

Bref, déception cette fois bien que le sujet ait du potentiel et que l’auteure soit talentueuse ! Je vous conseille plutôt son premier roman pour vous en faire une idée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s