Coups de cœur

 » A la septième vague » de Florence Loppinet aux éditions de la Boucle

Je te retrouve en ce jour avec une lecture coup de cœur totalement imprévue !
Depuis plusieurs mois, j’entendais parler par un de mes proches des ouvrages de cette (toute) petite maison d’édition, « Les Editions de la Boucle », sans jamais passer le pas de lire un de ses auteurs.

Nous nous laissons souvent aller à lire les ouvrages les plus mis en avant, ceux qui font le plus de « bruit », mais qui, pourtant sont parfois source de déception.
A l’inverse, certains ne font aucun bruit mais sont de petites pépites.
Ce weekend, ne sachant que lire après mon énorme coup de cœur pour Indian Creek de Pete Fromm, je me suis donc tournée vers un de ces ouvrages « silencieux ». Vous savez, un de ceux qui passe inaperçu sur la petite planète livresque.

Et voilà que je me suis retrouvée à 20 000 km de chez moi, en Polynésie, avec Viviane, Anna et bien d’autres.
Viviane est à la recherche de la famille de sa mère biologique qui l’a abandonnée quand elle était bébé. Anna quant à elle est à la recherche d’elle-même, après avoir laissé son père, puis son mari, prendre toutes les décisions à sa place. Leurs routes se croisent dans cette Polynésie loin de celle des touristes. Une Polynésie empreinte de ses rites, de ses croyances, d’une façon de vivre ancestrale.Une Polynésie qui souffre de se voir l’objet des appétits des magnats du tourisme, piétinant tout sur leur passage.
Une Polynésie qui est ici un personnage à part entière, une terre de refuge pour ceux qui cherchent un nouveau départ.

A la septième vague, c’est non seulement le récit de 2 femmes à la recherche d’elles-mêmes, mais c’est aussi le récit d’un peuple polynésien loin des clichés touristiques. C’est un roman dont les personnages vont à la rencontre d’eux même et apprennent à (re)devenir les maîtres de leur destin.


Un roman sensible, intelligent, lumineux et loin de toute mièvrerie, qui m’a transportée et bouleversée. Un roman qui arrive sans bruit dans ta vie, mais qui sait y laisser sa trace.
Et toi quel roman confidentiel t’a mis dans tous tes états ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s