Thriller et suspense

« L’ultime mystère de Paris » de Bernard Prou aux éditions Anne Carrière

 » En 1960, au lycée Bugeaud d’Alger, pendant les événements dramatiques qui marquent la fin de la guerre d’indépendance de l’Algérie, s’ébauche une amitié sans faille entre trois élèves, un surveillant et un professeur de l’établissement : Stefano Buenvenutto, Oreste Bramard et Michel Garousset, lycéens Philippe Courtillac, professeur de physique Ernest Bourbaki, surveillant et, accessoirement, membre de l’OAS. Vingt ans plus tard, à Paris, les cinq hommes créent un cercle de recherches dédié à l’étude et à la conservation d’inestimables archives historiques disparues depuis plus de mille ans. Ces archives, conservées à l’origine dans le sanctuaire de Qadisha, au nord de l’actuel Liban, remontent aux premiers siècles de notre ère. Elles se composent de textes manuscrits et d’une relique mythique : l authentique tête, suppliciée et embaumée, de saint Jean Baptiste. Pour les conserver à l’abri des convoitises, les cinq amis ont aménagé une crypte, dans les anciennes carrières situées sous le cimetière du Montparnasse. Mais l’assassinat d’un de leurs proches, puis celui de Michel Garousset, au beau milieu du cimetière, sonnent comme un signal d’alarme. Gustave Mugniard, le lieutenant de police d’abord chargé de l’enquête, est mis d’office à la retraite. Il offre alors ses services aux membres survivants du « cercle Qadisha ».  « 

C’est grâce à Gerard Collard que j’ai connu la jolie plume de Bernard Prou avec son roman :  » L’affaire Alexis Vassilkov ».

Sa plume passionnée et passionnante, originale, m’avait convaincue.
Il réitère avec ce roman. Ce qui est particulièrement agréable chez cet auteur, c’est son originalité.

Le sujet, bien que déjà vu, est traité sous un angle parfaitement original. La plume a un petit côté suranné et vintage absolument délicieux et en plus, il nous offre ici un roman ludique et joueur. Bernard Prou lève le voile sur les secrets de l’alchimie, nous emmène dans les catacombes parisiens et se joue même de nous en nous proposant de résoudre le mystère de messages cryptés grâce à de malicieuses techniques de cryptographie. (Autant vous dire qu’à ce jeu je suis une véritable quiche … n’est pas Robert Langdon qui veut…)


Un roman original et agréable que je vous recommande chaudement !

Un commentaire sur “« L’ultime mystère de Paris » de Bernard Prou aux éditions Anne Carrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s