Coups de cœur·Thriller et suspense

« Jake » de Bryan Reardon aux édtions Gallimard série noire

Roman coup de cœur et coup de poing.


Simon est un père au foyer. Il est marié à une avocate, il a 2 enfants et une jolie maison dans une banlieue cossue. Le rêve américain. Mais celui ci se brise à l’arrivée d’un sms. Une fusillade a eu lieu au lycée. Les parents sont appelés sur les lieux.
Sur place, le fils de Simon est introuvable. Pire, la police le soupçonne d’avoir participé à la fusillade avec son ami Doug, auteur principal du drame, qui s’est donné la mort à l’arrivée de la police.
Commence alors une course contre la montre pour retrouver jake et comprendre ce qui s’est passé.
La machine médiatique s’emballe, déterre des secrets. Et Simon doit répondre à cette question : connait-il vraiment son fils ?


Alternant le présent et le passé, Simon retrace la vie de son fils et se remet en question : a-t-il pris les bonnes décisions ? A t il compris la personnalité de son fils ? L’a t il protégé suffisamment ? Qu’est ce qu’il n’a pas vu ou n’a pas voulu voir ?


Un roman fort à plusieurs titres. C’est un roman noir d’atmosphère. Je vous défie, une fois le livre ouvert, de parvenir à le refermer avant la fin. J’étais à peu près aussi avide de retrouver Jake que son propre père ! Complètement plongée dans cette tension mêlée d’amour autour de cet enfant disparu. Mais c’est aussi, et surtout, un formidable roman sur la parentalité : un amour inconditionnel et infini,  mais aussi une angoisse permanente !


Comment protéger la prunelle de nos yeux ? Nous voudrions les protéger de tout et de tous, leur apprendre à prendre les bonnes décisions,  les protéger des mauvaises influences, leur apprendre à faire la part des choses entre le bien et le mal. Etre parent et élever ses enfants, c’est justement les élever donc les pousser vers le haut, leur donner leurs propres armes pour qu’ils soient capables de prendre les bonnes décisions et de quitter notre giron en toute autonomie.
Simon a t’il réussi l’éducation de son fils au-delà de son espérance ou au contraire, s’est il laissé bercer par la douce illusion, que le pire ne pouvait arriver que chez les autres ? Quelle est la triste vérité qu’il n’a pas voulu voir ?


Un roman formidable. Je vous promet un moment de lecture percutant, avec mouchoirs obligatoires à portée de mains et nuit blanche en perspective !
Un roman qui bouleverse et donne réfléchir : ma définition de la bonne littérature !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s