Témoignage/Biographie/Essai

« Ames de sorcières » d’Odile Chabrillac aux éditions Pocket

 » Féministes avant l’heure, les sorcières ont laissé en héritage leurs savoirs et leurs pouvoirs, autant de clés au service d’une féminité libre et puissante. »

«  Symbole subversif de la révolte féministe, la figure de la sorcière est aujourd’hui de retour, prête à questionner nos choix, notre rapport au monde, à la nature, au corps, à la rationalité, à la sexualité… Et ce qu’elle a à nous apprendre peut réellement changer nos vies. Loin du folklore et des clichés, les sorcières sont porteuses d’un savoir riche et multiple, qui dérange et bouscule l’ordre établi. Pourquoi les a-t-on massacrées au XVe siècle, pourquoi a-t-on cherché à les oublier ? Car elles ont osé, en leur temps, défier l’église, l’autorité (masculine en particulier) et l’idée même de propriété ; elles savaient dire  » oui  » lorsqu’elles avaient envie et  » non  » quand elles le pensaient.
Se réapproprier leur histoire, leurs savoirs, leurs pouvoirs, c’est autoriser chaque femme à retrouver sa puissance, en faisant d’elle une digne héritière des guérisseuses et des sages-femmes d’antan. C’est ouvrir de nouveaux possibles, dans tous les champs (politique, artistique, écologique, philosophique, humain surtout), c’est oser se revendiquer différente, puissante et néanmoins bienfaisante.
Cette lecture contemporaine de l’héritage des sorcières résonne avec acuité à l’heure du renouveau féministe.

– Une petite histoire des sorcières : ce que l’on sait aujourd’hui des sorcières, ce qu’elles représentaient, pourquoi elles ont été chassées…

– Les pouvoirs et les savoir-faire des sorcières, autant de champs d’exploration du féminin, du bien-être et de développement personnel :
la nature comme espace d’authenticité et de liberté
la liberté de parole, du corps, de la sexualité (nudité, polyamour, transgression des tabous…)
l’émancipation via la solidarité féminine
le travail manuel : cuisine, jardin secret, travail de la terre, du bois
les recettes médicinales et le secret des plantes pour soigner et guérir (phytothérapie, aromathérapie…)
les rituels : l’art du feu, musique, formules magiques, kundalini, tarot, des techniques pour charger un lieu, augmenter son taux vibratoire, booster son intuition… « 

Un essai sur ce symbole qu’est la sorcière à travers l’histoire.

Méconnues et souvent méprisées, ces femmes sont devenues le symbole d’une féminité libre et assumée. Elles questionnent notre rapport à la nature, à notre corps, à la raison.
Ce que j’aime beaucoup dans cet essai, c’est qu’il ne s’inscrit pas dans un féminisme de combat, mais plutôt dans un féminisme naturel et (re)affirmé : vouloir avoir sa place de femme pleine et entière, avec ses spécificités et ses forces.
J’adore également le fait que ce livre nous invite à renouer avec la nature, les intuitions, l’utilisation des plantes, les cycles lunaires et les énergies. Autant de thèmes qui me passionnent et me sont chers depuis longtemps.

Cette lecture a été passionnante. Elle balaie un grand nombre de sujets, que l’on peut ensuite librement creuser avec d’autres ouvrages si le coeur nous en dit. Cependant ce livre nous donne des bases solides, fort intéressantes et complètes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s