Coups de cœur·Thriller et suspense

« De bonnes raisons de mourir » de Morgan Audic aux éditions Albin Michel

Un cadavre mutilé est retrouvé sur la façade d’un bâtiment d’une ancienne ville soviétique. Une ville appartenant à la « zone », cette partie du territoire condamnée à jamais à l’abandon après l’explosion de Tchernobyl en 1986.
Rapidement, les enquêteurs relient ce crime à un autre assassinat perpétré en 1986, le soir même de l’explosion de la centrale. Que veut le tueur ? De quelle sinistre vengeance sont victimes les personnages ?

Un thriller au rythme époustouflant et à l’intrigue diabolique.
Mais c’est surtout l’ambiance et la réalité dépeinte qui ont emporté mon enthousiasme.
L’auteur décrit formidablement bien ce monde presque post apocalyptique, où le danger est invisible, inodore. Les radiations règnent en maître, vicieuses et sournoises, prêtes à tuer en prenant tout leur temps.
Non, pardon. Ici, les radiations se disputent le terrain avec la corruption à tous les étages de la société : politique, justice, économie. Tout est corrompu jusqu’à la moelle, tout est faussé. Et ça aussi, ça tue.
L’auteur signe plus qu’un thriller : c’est un récit très documenté sur le système soviétique, sur les relations houleuses entre Ukrainiens et Russes, mais aussi et surtout sur la catastrophe de Tchernobyl, personnage presque à part entière de ce roman.
Une catastrophe dont beaucoup de détails nous ont été longtemps inconnus, et que nous découvrons ici avec stupeur. Un mensonge d’États (avec un S, le nôtre ne nous ayant pas épargné) sur les conséquences écologiques, économiques, et de santé publique de ce drame écologique.
Nous apprenons également beaucoup de ce qui l’en est aujourd’hui de l’exploitation de cette zone, et si ne serait qu’un 10eme de ce qui est écrit est vrai, c’est effarant !
J’ai le sentiment d’avoir baigné en zone contaminée pendant toute la lecture.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman, plus pour ses enseignements que pour l’aspect purement thriller qui est somme toute relativement classique, quoique efficace.
Un roman qui me permet de répondre en partie à cette question que me posait mes enfants il y a quelques mois :  » Dis maman,  c’est quoi Tchernobyl ? « .

Un commentaire sur “« De bonnes raisons de mourir » de Morgan Audic aux éditions Albin Michel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s