Coups de cœur

« Poursuivre son bonheur » de Pierre-Georges Marcelin

Je dois vous raconter la manière dont ce livre est arrivé dans ma pal. 


Samedi après midi, on sonne à la porte. J’ouvre, pas totalement rassurée. 
Face à moi se tient un jeune homme, une pile de livres sous le bras. Sur le moment, je lui en veux presque de troubler mon après-midi. Qu’est ce que je peux être chiante parfois… 
Il se présente et m’explique qu’il cherche à vendre le livre qu’il a écrit, en faisant du porte à porte. 
Ce livre, c’est le récit de sa vie. Le témoignage d’un enfant placé, qui a su tirer de ses blessures d’enfance et de cet abandon, la force nécessaire pour devenir quelqu’un de fort. Il veut que son livre puisse servir à d’autres enfants qui se sentiraient perdus ou tristes, qui se sentent encore stigmatisés par leur statut d’enfants placés.
C’est dans ces moments que je me dis que dans la vie, il n’y a pas de hasard, que des rendez-vous.
J’ai lu son livre et j’ai été émue aux larmes. Pas par sa prose, juste par sa totale sincérité et sa capacité de résilience.
Ce livre est court, et si les mots employés peuvent paraître simples pour certains, je dirais qu’ils sont simplement accessibles, et qu’ils regorgent de réalités de profondes. 
Ceux qui ont vécu ce genre de situation savent.


Son objectif, d’ailleurs, est clairement affiché. Il veut que son livre puisse être accessible à tous  et surtout à ceux qui sont parfois restés sur le bord de la route de la scolarité. 

Grandir quand on a des parents défaillants est une entreprise difficile.
Il y a, profondément ancré en soi, un sentiment de différence, une forme de culpabilité, des envies de revanche, un besoin de construire, des peurs irrationnelles, et le sentiment de ne pas pouvoir être aimé par quelqu’un. 
Il y a aussi ce nécessaire besoin de contrôle sur sa vie, pour éviter que tout ne dérape à nouveau. Notre vie nous a échappé enfant. On ne veut pas que cela se reproduise adulte. Alors, on met tout en œuvre pour contrôler aussi bien son corps, que son esprit, pour s’assurer que l’on est encore capable de faire face aux souffrances, encore et toujours.
Ce témoignage m’a réellement émue, il est porteur d’espoir et de profondes vérités, qui parlent non seulement aux enfants placés, mais aussi à tout ceux ayant grandi au sein d’un foyer avec un ou des parents défaillants.

Rien que pour sa démarche courageuse et son humanité, je vous invite à acheter son témoignage et à le diffuser autour de vous, à quelqu’un qui en aura peut-être besoin. Qui verra dans ce jeune homme, une sorte d’espoir.

Qui verra que la vie peut-être différente. 
Et que le bonheur arrive à ceux qui vont le chercher. 

Lien : 

Un commentaire sur “« Poursuivre son bonheur » de Pierre-Georges Marcelin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s