Témoignage/Biographie/Essai

« Hillbilly Elégie » de J.D Vance aux éditions Le Livre de Poche


« On les appelle Hillbillies, Rednecks ou White Trash. Pour moi, ce sont mes voisins, mes amis, ma famille.  » J.D. Vance. Dans ce récit à la fois personnel et politique, J.D Vance raconte son enfance violente et chaotique dans les Appalaches cette immense région des États-Unis qui a vu l’industrie du charbon et la métallurgie péricliter et décrit avec humanité et bienveillance la rude vie de ces « petits blancs » du Midwest que l’on dit xénophobes et qui ont voté pour Donald Trump. Roman autobiographique, roman d’un transfuge, Hillbilly élégie nous fait entendre la voix d’une classe désillusionnée et pose des questions essentielles : Comment peut-on avoir du travail et ne pas manger à sa faim dans le pays le plus riche du monde ? Comment l’Amérique démocrate, ouvrière et digne est-elle devenue républicaine, pauvre et pleine de rancune ? »

Vous le savez maintenant, j’ai adoré sillonner les routes américaines, même s’il m’en reste encore beaucoup à découvrir… Mais j’aime aussi les américains. Du moins, ils me fascinent pour être exacte.

Parce qu’ils sont comme leur territoire : plein de contrastes. Capable du meilleur, comme du pire.

Pragmatiques, résilients, combatifs, généreux, mais aussi parfois superficiels, égoïstes et consommateurs irréfléchis.

Dans ce livre, JD Vance raconte son Amérique. Celle des Hillbilly, littéralement les ploucs de la colline. Ce sont eux, à travers toute l’Amérique qui ont majoritairement votés Trump. Il nous raconte comment ce peuple de la classe ouvrière américaine a fini par perdre foi dans le rêve américain, à coup d’usines qui ferment.

Il nous raconte comment le pays le plus riche de la planète laisse certains de ses concitoyens dans des situations de pauvreté n’ayant rien à envier aux bidonvilles de Rio.

Comment une Amérique ouvrière, digne et combative est devenue pauvre, aigrie et pleine de rancune. Comment l’ascenseur social est tombé en panne.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Il livre une analyse personnelle et presque sociologique de cette classe sociale américaine si particulière. Il est probablement partial puisqu’il s’agit de sa famille mais je le trouve juste. Et ce récit d’une Amérique déclassée, aigrie, qui finit par voter populiste fait un drôle d’écho à notre actualité hexagonale.

Un livre important qui nous aide à comprendre l’actualité, même si ce n’est pas un chef d’œuvre littéraire. Si en plus, vous vous intéressez à l’histoire américaine foncez ! C’est passionnant.

Un commentaire sur “« Hillbilly Elégie » de J.D Vance aux éditions Le Livre de Poche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s