Flop

« Ne fais confiance à personne » de Paul Cleave aux Editions Le Livre de Poche

Ne fais confiance à personne Paul Cleave

 » Jerry Grey, célèbre romancier, ne sait plus très bien où il en est. À force d’inventer des meurtres plus ingénieux les uns que les autres, n’aurait-il pas fini par succomber à la tentation ? Dans cette institution où on le traite pour un alzheimer précoce, Jerry réalise que la trame de son existence comporte quelques inquiétants trous noirs. Est-ce dans ses moments de lucidité ou dans ses moments de démence qu’il est persuadé d’avoir commis des crimes ? Quand la police commence à soupçonner les histoires de Jerry d’être inspirées de faits réels, l’étau commence à se resserrer. Mais, comme à son habitude, la vérité se révèlera bien différente et bien plus effroyable que ce que tous ont pu imaginer ! « 

J’ai lu Paul Cleave pour la première fois, et je dois vous dire qu’il m’a retourné la tête. Du moins au début.

C’est assez plaisant à lire, une bonne dose d’humour et une intrigue qui ne laisse rien deviner de son dénouement.

Quelques réflexions intéressantes également sur le travail d’écriture. La question est de savoir jusqu’à quel point un romancier se met dans la peau de ses personnages… Question particulièrement intéressante quand tes personnages sont des tueurs en série…

Un bon roman à suspense, bien que le rythme se soit (pour moi) essoufflé après la moitié. Et c’est là que j’ai déchanté.

J’ai beaucoup aimé l’idée de départ de ce romancier à suspense atteint d’Alzeihmer, qui confond sa vie et ses romans, et les diverses réflexions liées au processus d’écriture. Et au départ, l’auteur parvient réellement à brouiller les cartes. Malheureusement, j’ai déploré quelques longueurs, un qui dénouement se devine dès la moitié du roman et surtout, un roman qui aurait pu faire facilement 150 pages de moins. Je suis parvenue à la fin avec un sentiment de tout ça pour ça ?

Mais il m’a manqué ce petit truc en plus, ce petit supplément d’âme. Cette profondeur que j’attends de plus en plus de mes lectures.

Pendant un temps, je cherchais principalement le divertissement. Mais je m’aperçois qu’en ce moment, mes envies changent et j’attends plus que ça de mes lectures.

Ce n’est absolument pas lié au genre littéraire.

Pour moi, les romans noirs ou à suspense sont justement ceux qui permettent le mieux de mettre en lumière, cette part sombre de l’humain. Mais c’est vraiment lié à l’auteur et pour le coup, je n’ai pas été convaincue, alors que le début de ce roman me paraissait prometteur. 

Et toi, qu’attends tu principalement de tes lectures ?

Et as-tu constaté aussi que tes goûts ont changé au fil des ans ?

Un commentaire sur “« Ne fais confiance à personne » de Paul Cleave aux Editions Le Livre de Poche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s